Comment choisir son soutien-gorge ou brassière de sport ?

Lorsqu’il s’agit de sport, de nombreuses personnes investissent dans des machines et des équipements sophistiqués. Parfois, ils s’attardent sur les vêtements de sport pour leurs caractéristiques. Mais qu’en est-il du soutien-gorge ou brassière de sport ? Bien souvent délaissé par les dames, un modèle de soutien-gorge spécialisé pour le sport est pourtant essentiel. Découvrons ensemble pourquoi.

Pourquoi le soutien-gorge/brassière de sport est indispensable ?

Avant toute chose, il est important de savoir que la poitrine n’est pas un muscle. Cette dernière est simplement maintenue par les ligaments de Cooper et la peau.

Les seins subissent des chocs et leur propre poids (durant l’effort, elle peut peser de 3 à 5 fois plus lourd que lors de la phase de repos), lui-même amplifié par l’intensité et l’amplitude des mouvements, à chaque séance de sport. Le port d’un soutien-gorge/brassière adapté(e) est donc indispensable pour conserver une belle poitrine en pleine santé car il limite la tension des ligaments de Cooper et réduit les mouvements des seins. Le port d’un soutien-gorge de sport peut limiter les mouvements lors des entraînements jusqu’à 70%.

Si la poitrine est mal maintenue, elle risque de s’affaisser à un rythme plus ou moins rapide selon la fréquence des entrainements, de perdre de la tonicité prématurément, et finalement, dans le pire des cas, de développer des hématomes ou de présenter des ruptures de ligaments.

Les modèles de sport ne perdent pas de leur capacité de maintien avec le temps et ne limitent pas les mouvements comme le ferait de la lingerie classique. Puis, ils sont le plus souvent réalisés dans des matériaux procédant des propriétés anti transpirantes et antibactériennes. Finalement, le soutien-gorge de sport offre un confort optimal car il possède peu ou pas de coutures, ainsi que de larges bretelles.

Quelles sont les caractéristiques à prendre en compte pour choisir son modèle de soutien-gorge/brassière de sport ?

  • Choisir la bonne taille

Comme pour la lingerie classique, choisir la bonne taille de soutien-gorge/brassière de sport est indispensable. Cette étape est plutôt simple puisqu’il faut choisir sa taille habituelle de soutien-gorge.

Si vous ne la connaissez pas, vous pouvez effectuer les mesures vous-même grâce à un mètre de couturière en calculant le tour de votre buste juste en dessous de votre poitrine (les centimètres trouvés correspondent à la taille chiffrée, 90cm = 90 + lettre), puis le tour de la pointe de votre poitrine dont la différence avec la mesure précédente correspond à la lettre associée à votre bonnet. Après avoir effectué la mesure de votre tour de poitrine ainsi que celui de votre dessous de poitrine il ne reste qu’à soustraire ces deux mesures.

Chaque différence correspond à une lettre désignant la taille du bonnet. Voici les différences et les bonnets associés :

– D’environ 13 cm : Bonnet A
– D’environ 15 cm : Bonnet B
– D’environ 17 cm : Bonnet C
– D’environ 19 cm : Bonnet D
– D’environ 21 cm : Bonnet E
– D’environ 23 cm : Bonnet F

Vous connaissez désormais la taille à prendre ! Si vous préférez, vous pouvez demander de l’aide à une professionnelle en boutique afin de ne pas faire d’erreur.

  • Choisir la forme adaptée

La forme de votre soutien-gorge de sport est également déterminante. La brassière est plutôt conseillée aux petites poitrines, ou alors à celles qui pratiquent un sport à l’intensité faible, impliquant une amplitude de mouvements de poitrine limités. La meilleure option pour les plus gros bonnets reste le soutien-gorge, qui permet un choix de taille et un maintien plus précis.

Que vous choisissiez une brassière ou un soutien-gorge de sport, les bretelles jouent également un rôle important dans le maintien de la poitrine et du confort lors de l’entraînement. Les bretelles droites sont moins stables, et tombent assez régulièrement sur les épaules. La solution idéale est le croisement dans le dos, type « nageur », ce qui garantit un maintien optimal, permet des mouvements libres sans risque de perdre sa brassière/soutien-gorge.

Plus la poitrine est forte, plus le maintien doit être important. C’est pourquoi les bretelles larges sont indispensables aux gros bonnets. En ce qui concerne la bande élastique située dans le dos, elle doit être parfaitement horizontale, et ne permettre le passage que de deux doigts, sinon il faut choisir une taille en dessous. Finalement, les critères de sélection du soutien-gorge de sport sont les mêmes que ceux d’un soutien-gorge classique :

– Un bonnet qui n’écrase pas la poitrine
– Des armatures qui englobent l’intégralité du dessous de la poitrine
– Une jointure de bonnet qui n’est pas décollée de la peau, au niveau du decolleté

  • Choisir une fermeture pratique et confortable

Chaque femme a sa préférence concernant le type de fermeture idéale. Il existe trois principales formes de fermeture :

– La fermeture peut se trouver à l’arrière comme un soutien-gorge classique
– La fermeture à l’avant, au niveau de la jointure de bonnets, pour plus de praticité et un enfilage facilité
– L’absence de fermeture sur les brassières notamment, pour celles qui ne supportent pas la sensation sur la peau, ou le frottement provoqué. Celle-ci s’enfile donc comme un t-shirt.

  • Choisir une matière adaptée à l’activité sportive

Comme pour les autres vêtements, il est important de bien lire l’étiquette afin de sélectionner une matière adaptée à la fois à la sudation mais aussi aux frottements qui auront indubitablement lieu lors d’un entrainement sportif.

Pour un confort idéal, choisissez une brassière ou un soutien-gorge de sport composé(e) d’élasthanne, qui est une fibre synthétique réputée pour sa grande élasticité. Outre l’élasticité, il faut chercher des matériaux absorbants et antibactériens.

L’idéal est que la fibre évacue la transpiration. De nombreuses innovations dans le domaine existent, comme le Coolmax qui aide la transpiration du corps à être évacuée vers la couche extérieure du tissu, permettant ainsi de rester au sec, ou encore le Meryl qui est un textile à la maille aérée. Les autres matériaux à chercher sur l’étiquette sont le Tactel Aquator ou le Superflat.

Finalement, le meilleur conseil concernant le soutien-gorge de sport est de l’essayer, si possible, avant de considérer un achat, afin d’être assurée de posséder un modèle adapté à sa morphologie.

Voici une petite sélection de brassière de sport disponible en ligne :

[amazon bestseller=”soutien gorge de sport”]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *